INDE

2013

A peine diplômées, avec ma binôme et meilleure amie, nous décollons pour l'Inde. J'avais déjà eu un bref aperçu de ce pays, qui me faisait rêver depuis longtemps, lors d'un retour de trekking du Ladhak en 2010. Cette fois-ci je ne pars pas pour explorer les montagnes mais pour y vivre une aventure humaine avec Agathe. Aller à la rencontre des gens et vivre un bout de vie ensemble. Notre envie, partager l'ostéopathie, ce lien qui nous unit depuis 5 années. Durant le premier mois sur place, nous avons rendez-vous dans le Nord-Est du pays, dans la banlieue de Calcutta. Nous sommes "attendues" à ABC un centre qui accueille des enfants avec divers handicaps. Le mois suivant nous prévoyons de visiter le Sud de l'Inde, dans le Tamil Nadu, en touristes. 

 

Ce mois d'immersion à ABC (ASHA BHAVAN CENTER), est intense à tout point de vue. L'Inde nous accueille avec sa terrible chaleur et son humidité estivale qu'il nous faudra gérer. Nous arrivons dans un lieu qui n'a pas besoin de nous. On doit réussir à s'imposer, expliquer ce que nous faisons, faire notre place. Accepter le rythme de vie de ce lieu, doux et violent, comme peut l'être l'Inde. 

Le centre accueille environ 200 enfants, avec divers handicaps allant de la simple surdité, aux infirmités dues aux séquelles de la poliomyélite, ou encore des cas cérébraux & moteurs plus graves. Il est équipé de dortoirs, d'un réfectoire, d'une cuisine, d'une école, de salles de soins pour la physiothérapie, d'un atelier de couture et d'un grand parc avec des jeux.

Durant notre séjour, nous visitons un autre centre plus petit (un soixantaine d'enfants) : PARAS PADMA. Ils avaient en plus un lieu pour fabriquer des orthèses et une "piscine" pour les séances de kiné dans l'eau! Tous les matins en autonomie, les enfants faisaient une séance de yoga. 

Créées par Dominique LAPIERRE & Gaston DAYANAN, les deux centres sont  totalement financés par les dons.

Pour nous qui sortons formatées de l'école d'ostéopathie, nous devons littéralement "lâcher" tout ce que l'on a appris. Ici pas de corps symétrique, pas d'axes physiologique. Il nous faut déconstruire, adapter, créer.  C'est un véritable laboratoire ostéopathique, qui nous permet de prendre confiance en notre ressenti et à sortir des cases. 

Plus d'informations sur les centres et si vous souhaitez les soutenir: 

Asha Bhavan center

https://www.abcindia.org/

Paras Padma

http://www.ashabengal.com/sur_place/index.php?2009/01/20/4-paras-padma